Gaillac et nous

Le Tarn, Gaillac, un choix, une adoption, une intégration réussie

 

 Surlignés en rose sur cette page, sites à découvrir

Par cette introduction, je vais vous raconter en quelques lignes le parcours qu’a été  le nôtre  pour arriver dans le département du Tarn, dans le vignoble de Gaillac et plus précisément au Bois Joli au Verdier.

Après une enfance simple et heureuse  dans le Tarn et Garonne situé dans la même région Midi Pyrénées, j’ai suivi mes parents et mes trois soeurs  qui retournaient dans leur Lorraine natale.

 C’est là bas que j’ai rencontré celui  celui que j’allais épouser, Walter.

Le travail nous a amenés à habiter en Alsace près de Strasbourg ainsi qu’à Nancy en Meurthe et Moselle.

Le travail, trois enfants et voilà la cinquantaine pour nous deux. Nos enfants ayant quitté la maison,  nous décidons de quitter le Nord Est pour le Sud Ouest.

Pourquoi Gaillac ? Un heureux hasard a fait que Walter a pu obtenir un emploi près de Toulouse ; Par ailleurs,  j’avais retrouvé mon amie d’enfance dont j’avais perdu toute trace depuis quarante ans. Celle ci habitait le Gaillacois et nous a aidés  pour nos premières recherches de maisons.

L’accueil dans le Tarn a été très chaleureux. L’intégration s’est faite facilement.

Le seul point négatif a été l’acquisition trop rapide d’une maison dont l’environnement ne correspondait pas à notre idéal. Aussi,  nous avons prospecté pour un endroit qui nous conviendrait mieux, qui nous ressemblerait.

Le jour où l’agent immobilier nous a menés vers le Bois Joli au Verdier où nous vous proposons de passer vos vacances, nous sommes tombés immédiatement sous le charme.

C’est ainsi que  le 20 juillet 2007 nous emménagions au Bois Joli avec notre vieux cocker, et faisions suivre l’âne Pepito et les deux chèvres Valentin et Valentine pour qui il a fallu aménager un abri et  clôturer la forêt… Les autres animaux Stan l’âne gris, trois chats,  l’adorable berger allemand et le double poney tous adoptés un peu plus tard se sont intégrés rapidement  à la vie du Bois Joli.

Nous partageons notre quotidien entre nos amis, nos animaux, ma  vie professionnelle, nos loisirs, nos vacanciers.

Nos trois enfants et leur famille dispersés entre Strasbourg, la Suisse et Lyon nous font le bonheur trop rare mais travail et distance obligent, de passer quelques semaines de vacances avec nous au Bois Joli. Chacune de leur visite nous ramène notre lot  de bonheur et les joies de partager de bons moments avec les neuf petits enfants âgés de 6 à 11  ans.

Concernant le côté professionnel, je me suis après formation, totalement reconvertie et ai travaillé durant sept ans dans le vignoble Gaillacois. Walter se rendait  tous les jours à Balma à la piscine municipale où il a travaillé jusqu’à 2012, le temps de la retraite ayant sonné pour lui.  Comme je le pressentais, il ne s’ennuie  pas au Bois Joli et nos animaux apprécient sa présence. Nous espérons que nos petits enfants passeront des vacances avec nous au Bois Joli.

Walter sera également plus disponible pour accueillir nos hôtes lors de leur séjour au Bois Joli.

Cet année 2017, nous sommes désormais tous les deux à la retraite.

 

Nous avons décidé d’aménager un meublé dans notre maison avec entrée et terrasse  indépendantes (tout l’espace à l’arrière de la maison)

 pour le proposer à la location saisonnière.

C’est ainsi qu’est né ce site www.vacancesboisjoli.fr

 Gaillac et le vignoble aux sept vins

Connaissez vous le Vignoble de Gaillac ? Rien n’est moins sûr.

Le Vignoble de Gaillac représente actuellement 9000 hectares de vignes dans le Tarn dont environ 3000 en AOC

de Cordes sur Ciel à Rabastens,  jusqu’ à Albi.

Venez le découvrir et vous imprégner de l’âme du Sud Ouest !

l’appelation AOC GAILLAC blanc date de 1938, l’AOC GAILLAC rouge et rosé de 1970.

GAILLAC, vignoble aux sept vins : primeur, rouge, blanc sec, blanc doux, blanc sec perlé, mousseux, rosé 

Les principaux cépages actuels de Gaillac:

* Cépages rouges :

- le Duras : Il donne des vins légers aux tannins fins et élégants et convient très bien à l’élaboration des rosés.

Il apporte aux vins des arômes épicés et poivrés

- le Fer Servadou ou Braucol : On le trouve à Gaillac et à Marcillac (Aveyron). Il donne des vins très colorés, tanniques, aux arômes de poivron vert s’il est récolté en sous maturité et de cassis s’il est récolté en sur maturité.

- la syrah : d’origine méditéranéenne, elle apporte au Gaillac charpente et complexité aromatique. 

En cépages secondaires pour les rouges : cabernet sauvignon,  cabernet franc, gamay et merlot

* Cépages blancs :

- le Loin de l’oeil ou Len de L’El : Originaire de Gaillac, il donne des vins blancs secs peu acides mais aux arômes typiques. Il convient parfaitement à l’élaboration des blancs doux. Blancs secs à servir en apéritif, avec les poissons ou fruits de mer. Blancs doux s’associent  à mervelle au foie gras (du Sud Ouest), à l’apéritif, au dessert, à une une croustade aux pommes ou au  roquefort.

- le Mauzac : originaire de la vallée du Tarn, il donne des vins aux arômes de pomme, de coing.

Il s’adapte parfaitement à l’élaboration des vins doux et mousseux de Gaillac.

 En dehors de Gaillac, on trouve le Mauzac dans la Blanquette de Limoux.

En cépages secondaires pour les blancs : l’ondenc, la muscadelle et le sauvignon

* Vous trouverez aussi à Gaillac

* le blanc sec perlé, vin apparu dans les années 1950

Un vin fin, vif aux arômes légers et délicats pour l’apéritif, un poisson ou des fruits de mer.

* le vin effervescent pour l’apéritif, les desserts, les repas de fêtes ou avec les poissons.

* le vin rosé avec les grillades d’été, les salades ou les pizzas

* le vin rouge primeur composé exclusiment de gamay sort le troisième jeudi de novembre

et s’accomode fort bien des marrons grillés, des fromages frais, des cochonailles.

* le vin rouge traditionnel accompagne bien le fromage, le cassoulet, le magret de canard du Sud Ouest.

* le vin rouge en fût de chêne, charpenté, puissant, aux arômes de fruits noirs et d’épices

est destiné au gibier, à la viande rouge. Il correspond bien aux arômes d’un cantal ou d’un laguiole.

Le climat gaillacois :

Il subit de multiples influences :

la chaleur sèche estivale et automnale favorable à la maturité optimale du raisin,

 un vent sec, le vent d’Autan qui accentue cet effet,

l’humidité du printemps favorable à la croissance des vignes

une belle arrière saison favorable à la sur maturité

et une douceur hivernale.

 Gaillac, parce que les Vins d’avenir ont toujours un passé

Il s’agit  d’un vignoble multi millénaire  qui a connu sa prospérité grâce aux moines de

 l’Abbaye Saint Michel à Gaillac en l’an 972.

Les origines du Vignoble de Gaillac remontent probablement à avant l’occupation romaine.

A visiter l’archéosite de Montans où sont exposés les vestiges de poterie vinaire datant du IIème siècle avant notre ère.

A cette époque, le Tarn devient navigable et permet le transport du vin de Gaillac,

via la Garonne vers l’Océan Atlantique.

Le Vignoble de Bordeaux n’existait pas encore en cette période.

La viticulture consistait alors en cépages locaux peut être originaires de la forêt de Grésigne.

 En 972, l’abbaye Saint Michel fondée grâce à un don de terres de la part de l’évêque de Albi organise

la production viticole.

Au XIII ème siècle, par  un décret, Raymond VII, comte de Toulouse n’autorise que la « colombine » (fiente des pigeons) ce qui explique le nombre important de pigeonniers dans la région.

Richard III d’Angleterre, Henri IV furent grands amateurs de vins de Gaillac.

Des catastrophes vont s’abattre sur le Gaillacois : gel du printemps 1709, perte de qualité et par conséquent du prestige du vin de Gaillac, la révolution, l’oïdium en 1853, le phylloxéra en 1870…

En 1938, les vins blancs obtiennent l’appelation AOC.

1956, une vague de froid exeptionnel s’abat sur sur le Gaillacois après un mois de janvier doux et le bourgeonnement démarré. De nombreux petites propriétaires vendent et partent travailler à Graulhet dans l’industrie du cuir.

L’effet positif vers un vignoble plus qualitatif, des efforts qui amèneront à l’obtention   de l’AOC en 1970 pour les rouges et les rosés.

 Géographie :

Gaillac se situe dans la région Midi Pyrénées au Sud Ouest de la France, dans le département du Tarn.

Le vignoble se découpe en trois zones :

* la rive droite : sols argilo calcaires

* le pays cordais (dont font partie Vieux et le Verdier) : sol léger, calcaire

* la rive gauche : graviers appelés graves, sable, galets

 * Source : Wikipédia

LE VERDIER/ VIEUX et l’architecture vigneronne

Voici quelques informations tirées d’une étude très intéressante de Sonia Servant chargée d’inventaire du patrimoine de Gaillac.(CAUE)

Alors que l’activité vigneronne n’est pas à mettre en doute pour le Moyen Âge dans le vignoble de GAILLAC, elle ne peut cependant pas être identifiée au Verdier dans l’architecture, car les éléments conservés de cette période sont trop fragmentaires.

Ce n’est qu’à partir du XVIème et du XVIIème siècle que l’on repère des indices de l’activité.

L’activité vinicole a pu être perçue dans quelques fermes du XVIIIème siècle, où elle s’organise dans les niveaux inférieurs, semi enterrés, mais c’est à partir du XIXème siècle que l’on peut appréhender l’organisation des bâtiments. Dans la seconde moitié du siècle et au début du XXème, la cave est installée au nord de la ferme, généralement dans un bâtiment accolé à la ferme.

Elle n’est que rarement un bâtiment dissocié que l’on pourrait véritablement qualifier de chai, contrairement à ce qui se repère sur le territoire de la vallée du Tarn.

Même si la crise du phylloxéra a été sévère pour le vignoble de Gaillac, elle n’a pas donné lieu à  un coup d’arrêt significatif dans la construction des fermes du Verdier. Alors que l’insecte dévastateur arrive dans le département du Tarn en 1879, on trouve des fermes largement réaménagées dès la seconde moitié de la décennie 1880;

Le développement de l’activité a été particulièrement fort les années suivantes et ce jusque dans les années 1930.

L’une des conséquences de la crise décrite généralement pour le Vignoble de Gaillac est un resserrement du Vignoble que sur les meilleurs terroirs.

Les terres du Verdier particulièrement adaptées ont donc permis la prolongation et le développement de la vigne.

 

VIEUX

extrait d’une étude de Adeline BEA chargée de l’inventaire du Patrimoine, CAUE DU tARN

La commune de VIEUX dans le Tarn d’une superficie de 695 ha est implantée sur des coteaux calcacires et traversée d’est en ouest par la rivière de la Vère qui ménage une vallée fertile.

Territoires et paysages :

Deux ruisseaux, la Sesquière et Marines sillonnent les coteaux calcaires du nord. Un paysage de vallée entaille le plateau ponctué de pechs n’excédant pas 250 mètres d’altitude. Ce paysage de douces collines est ouvert et ponctué par un habitat clairsemé. Les cultures animent le paysage et la vigne toujours présente sur le territoire de la commune malgré les différentes campagnes d’arrachage.

Bien que la polyculture ait toujours prédominé, la spécialisation dans la viticulture a fortement marqué le paysage au XIXè siècle;

Les pigeonniers, marqueurs de cette culture sont présents dès la fin du moyen âge, et généralisés au XIXè siècle dans toutes les fermes pratiquant la culture de la vigne. Dans la deuxième moitié du XIX è siècle, grâce au développement de la viticulture, des fermes se construisent, d’autres se développent.

Le pastel était utilisé à la fin du XVè siècle sur la paroisse.

Le sol argileux et calcaire produisait au XIX è du froment et du maïs. L’anis était aussi cultivé ainsi que le lin et le chanvre (dans la vallée de la Vère mais aussi le long du ruisseau de Marines)

 

Vous aimerez Bois Joli

* la campagne

* les cigales

* les animaux

* chat, chien bienvenu
* garderie
* parcours d'agility

* sentiers de randonnée

* activités de plein air

* sites touristiques :
Albi, Cordes sur Ciel, bastides...

* équipement de l'appartement

* draps fournis gratuitement

Les animaux du Bois Joli

RESERVATIONS

Septembre  2018
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
   
  1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Prévisions météo Le Verdier